2088. Le Dieu était dans la lune

Hervé Thiellement
2088. Le dieu était dans la lune
ISBN-13: 978-1-61227-065-5
196 pages

illustration: Grillon

Dieu existe et elle est mégalomane. Elle n'a pas mauvais fond mais un peu d'adoration ne saurait nuire à son statut, alors elle entreprend d'asservir la galaxie à petites touches de destruction massive. C'est un peu long au début car elle est loin de tout, comme cette Terre d'où sont partis les Adventistes du Dernier Recours pour fonder la Nouvelle Alliance de l'Est Mortifère et qui feront d'excellents fidèles pour accomplir son Grand-Oeuvre. Mais Labette veille et LE DIEU ETAIT DANS LA LUNE....

lisez un chapitre

Ils ont écrit...

"un space-opéra bouffe des plus réjouissants. Et qui mérite bien sa place dans la collection de P. Ward... Attention, danger de crises de fou rire incontrôlable."
PhenixWeb

LE DIEU ÉTAIT DANS LA LUNE est un livre beaucoup plus ambitieux qu'il n'a l'air au premier abord. De la science-fiction divertissante mais loin d'être idiote. Ce livre est une vraie réussite et "Rivière Blanche" commence à s'imposer comme une des meilleures maisons d'édition avec la découverte de multiples talents dont d'ores et déjà Hervé Thiellement fait partie.
Fantasio

si vous avez envie de passer un bon moment, de renouer avec le bon space-opera d'autrefois qui nous évitait bien des digressions scientifiques, Le Dieu était dans la Lune est pour vous.
YoZone

Des fois, j'achète des bouquins au hasard, juste en regardant la couverture. Bon, celui-là il a une super couv' avec des planètes et des anneaux et tout ça qui fait penser à du space op'. Ben mon cochon, mon pote Hervé a écrit un petit spèce 'op bien sympatoche. Je vous le conseille donc.
Henri Bademoude.
Sci-Fi Universe

Mais voilà. Ce livre déjanté qui ressemble à une bonne blague est au fond très sérieux. Sans en avoir l'air, Hervé Thiellement s'attaque au fanatisme et au dogmatisme, notamment religieux, et prône la liberté, l'amour et l'amitié. « Tous les pensants ne sont pas des moutons ni des curés aux ordres . » C'est un livre qui fait du bien.
J.-F. Thomas
Galaxie

Un tout petit livre, juste pour rire, et qui y réussit très bien.
Vagabonds du Rêve

On en retrouve donc avec beaucoup de plaisir dans ce space-op qui sort clairement de l'ordinaire et nous propose une jolie ballade à travers la galaxie.
Psychovision

Un Space Op' bien sympa, qui se lit rapidement... ce qui m'en reste, et me marque particulièrement, c'est l'idée générale. Nous sommes dans un roman d'aventures léger et revendiqué comme tel, qui effleure des problématiques complexes, plus ou moins sans avoir l'air d'y toucher.
Journal Semi-Littéraire

Un très bon roman de science-fiction "classique". J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur. On se laisse prendre par l'histoire, sans être interrompu par des complexités techniques incompréhensibles. L'écriture est fluide et moderne. Le découpage des chapitres est très bien conçu. Une bonne lecture détente. Je le conseille.
Serena Poèmes

Un seul reproche : le plaisir s'achève trop vite. Le Dieu était dans la Lune est bien plus qu'un simple space-opéra : une invitation au voyage et un démenti à l'idée que la réflexion ne se fait qu'à travers des récits dits "sérieux".
Chroniques de l'Imaginaire

Le livre est donc plein d'optimisme et de poésie, de légèreté, de bonne humeur.
Savoyard de la Tribune

Enfin un roman bon enfant pas qu'un peu estudiantin par l'ambiance, avec plein de petits gadgets sympathiques et toujours bien vivants.
L'Amante dévore les livres

Le Dieu était dans la lune, c'est du bon space op d'antan avec aventures, jolies filles, rebondissements...
Jess Kaan

Hervé Thiellement nous offre un roman de science-fiction captivant, un Space Opera avec une intrigue passionnante, parsemé d'action et de suspens, mélangé à l'humour frais de l'auteur, dans lequel il n'y a pas de longueur. Tous les héros de l'histoire sont attachants et on n'a pas envie de les perdre, cela contribue au fait que l'on accroche rapidement avec l'histoire et qu'on la dévore. Ce roman est un bon exemple du fait qu'humour et SF ne sont pas incompatibles ! Il est à lire absolument, pour les fans de Space Opera et pour les plus réticents et les non-initiés.
Flynn SFFF

J'ai aimé cette lecture qui s'est avérée distrayante, même si le roman se révèle plus sérieux qu'il n'y paraît...
Re-v-alite


Entre hommage et pastiche, Hervé Thiellement mobilise par vaisseaux entiers, avec une joie rapidement communicative, l’ensemble des éléments accumulés par la science-fiction (version space opera) du dit « âge d’or » (1930-1950), celle qui continue à nourrir bon an mal an des générations entières d’adolescents (quel que soit leur âge réel affiché au compteur), à partir des folles chevauchées supra-luminiques imaginées par E.E. « Doc » Smith, Edmond Hamilton, Catherine L. Moore, Leigh Brackett, A.E. Van Vogt ou Isaac Asimov (plusieurs d’entre eux sont mentionnés et remerciés en introduction), par exemple. 
Charybde 27