F05. Dimension URSS

Patrice Lajoye
Fusée 05. Dimension URSS
ISBN-10: 1-934543-70-5
ISBN-13: 978-1-934543-70-2
300 pages

illustration Alexei Kondakov


Anthologie de SF des pays de l'ancienne Union Soviétique présentée par Patrice Lajoye.

Valeri Brioussov: La Terre – Scènes des temps futurs (1904)
Alexandre Beliaev: Au-dessus du néant (1927)
Vladimir Savtchenko: L'Eveil du Professeur Berne (1956)
Valentina Jouravliova: L'Astronaute (1960)
Dmitri Bilenkine: Sur un Sentier poudreux (1966)
Karen A. Simonian: Le Pré (1968)
Roman Podolny: Une Dernière histoire de télépathie (1976)
Victor Koloupaev: Quels Drôles d'arbres (1975)
Vladimir Drozd: Pygmalion (1984)
Kir Boulytchev: Un Cheechako dans le désert (1981)
Valentina Soloviova: La Station intermédiaire (1984)
Vladimir Pokrovski: La Toute dernière guerre au monde (1984)
Pavel Amnouel: 20 Milliards d'années après la fin de la lumière (1984)
Karen A. Simonian: Le Saule épanché et le roseau tremblant (1986).

(En dehors de la reprise de quelques-unes des anciennes traductions soviétiques (entièrement revues et corrigées), les traductions sont d'André Cabaret et Patrice Lajoye pour le russe, et de Vahagn Terzian pour l'arménien.)

La science-fiction soviétique, longtemps après l'effondrement de l'URSS, est en passe d'être définitivement enterrée dans la mémoire des amateurs occidentaux. Seul le nom des Strougatski subsiste encore. Il fallait donc effectuer un petit voyage temporel, voir ce qu'elle a été réellement, au-delà les intentions idéologiques et historiques.

On ne trouvera pas dans DIMENSION URSS de luttes contre les extraterrestres, ni de grands conflits spatiaux. Mais vous aurez la possibilité d'assister à la création de la femme idéale (Pygmalion), ou de tester sans le savoir son homologue masculin (Un Cheechako dans le désert). Vous pourrez visiter l'esprit de l'être aimé (Une dernière histoire de télépathie), mais il faudra faire vite, car la fin du monde approche! Les savants fous menacent d'éliminer l'atmosphère terrestre (Au-dessus du néant) ou de balancer des missiles à la légère (20 milliards d'années après la fin du monde). Pensez alors à gagner votre abri qui vous aidera à traverser les siècles (L'éveil du professeur Berne).

Patrice Lajoye travaille au CNRS. Il est docteur en Histoire des religions comparées, mais sa grande passion reste la science-fiction, d'où qu'elle vienne.

lisez un chapitre

Ils ont écrit...

"c'est tout à l'honneur de Patrice Lajoye de se lancer dans cette aventure qui ne manquera pas d'inciter les lecteurs procéder à de nouvelles découvertes."
Paul Maugendre

"une anthologie variée, mûrement réfléchie et de très bonne facture..."
Nebial
Cafard Cosmique

"Ce volume est en tout cas d'une qualité relativement constante, et prouve la valeur de cette science-fiction soviétique qu'il serait absurde de laisser dans l'oubli."
Maestro
Wagoo

"Valeri Brioussov: La Terre : Scènes des temps futurs Le plus impressionnant et passionnant morceau... On pense à La Cité et les astres de Clarke...Pavel Amnouel: 20 Milliards d'années après la fin de la lumière (1984) Belle et poétique méditation cosmique..."
Jean-Pierre Andrevon
L'ecran Fantastique

"L'Eveil du professeur Berne de Vladimir Savtchenko ce texte à chute n'aurait guère paru déplacé dans un Galaxy de la même période. L'Astronaute de Valentina Jouravlovia: on est dans l'école Astounding, et non loin des nouvelles d'un Tom Godwin; il s'agit du premier texte vraiment émouvant de l'anthologie. Le Pré de Karen A. Simonian: aurait pu être signé par SImak ou Sturgeon. Cette somme plaisante et roborative fait honneur aux "amateurs" un peu fêlés qui dirigent Rivière Blanche."
Pierre-Paul Durastanti
Bifrost

"Un ouvrage que je recommande tout particulièrement à tous les amoureux de la SF et à tous les petits curieux. Un excellent moyen de s'éloigner le temps de quelques heures de ces Science-Fiction Américaines et Britanniques si connues par chez nous, pour s'ouvrir sous la plume d'un anthologiste qui connait son sujet, à d'autre horizons de ce genre que nous chérissons."
Quadrant Alpha

"La Terre, scène des temps futurs de Valeri Brioussov: Ce texte, très fort, brosse, en une cinquantaine de pages, un tableau hallucinant d’une Terre sous globe... Au-dessus du néant d'Alexandre Beliaev est une belle histoire de savant fou... L' éveil du professeur Berne de Vladimir Savtchenko est peut-être la nouvelle la plus saisissante; la chute est extraordinaire. Quels drôles d' arbres de Viktor Koloupaev La station intermédiaire de Valentina Soloviova, remarquable texte jouissif."
Phenix Web

"Une bonne initiative, vu que la SF soviétique n'est pas très connue face au déferlement d'auteurs américains. Autant dire que ce recueil constitue un ouvrage intéressant pour toute bibliothèque d'amateur de SF."
Traqueur Stellaire

"L'ensemble est assez cohérent. Chaque nouvelle est précédée du petit commentaire bien nécessaire, car ces auteurs sont parfois inconnus chez nous, et suivie de détails sur les précédentes publications et sur les traductions. Traductions qui pour beaucoup d'entre elles ont été rafraîchies, nous procurant certainement un plus grand confort de lecture. L'auteur nous a donné quelques clefs le long du livre et nous fournit par ailleurs les références qui permettront à ceux qui le désirent d'approfondir leurs connaissances. Patrice Lajoye, auteur dernièrement d'un dossier sur les frères Strougatski dans Lunatique 81, connaît bien son sujet et nous en fait profiter."
David Claes
Galaxies

"L'effort de lecture en vaut cependant largement la peine, pour découvrir quelques textes remarquables et une ambiance originale."
Pascal J. Thomas
KWS

"Je recommande donc ce recueil aux passionnés de SF, aux amateurs ou nostalgiques de l'Union Soviétique aussi. Et puis à mon sens, il s'agit d'une anthologie presque parfaite pour appréhender et découvrir l'univers de la SF. La complexité des nouvelles varie et permet donc de s'immerger petit à petit dans cet univers."
Lili

Ce volume est en tout cas d'une qualité relativement constante, et prouve la valeur de cette science-fiction soviétique qu'il serait absurde de laisser dans l'oubli.
Dissidences

Si certaines nouvelles se révèlent quelque peu didactiques, il ne faut pas oublier que Jules Verne, l'un de nos grands précurseurs ne dédaignait pas se montrer pédagogue et visionnaire dans ses romans. Une découverte avant peut-être une suite qui serait la bienvenue car tant de textes et d'auteurs restent à détecter.
Oncle Paul