F16. La Muse Egarée

Brian Stableford
Fusée 16. La Muse Egarée
traduit par Catherine Rabier
ISBN-13: 978-1-61227-011-1
264 pages

illustration: Anne-Claire Payet

- Il y en a, sur Mnémosyne, qui pensent que vous êtes un magicien, Axel... Il y en a qui pensent que vous êtes le Diable en personne. Dans des moments comme celui-ci, je les croirais presque.

Nous sommes dans un empire romain qui dure depuis deux mille ans et dont le fondateur est un César qui n'aurait pas péri sous les coups de Brutus. Sur l'île Mnémosyne, une petite colonie d'artistes qui vit au côté des marins et des pêcheurs attend avec impatience l'arrivée estivale de ses mécènes en villégiature.

Chacune des trois nouvelles de La Muse égarée met en scène un art différent. Dans L'Exposition secrète, c'est la peinture qui est à l'Å“uvre, et l'inquiétant pouvoir des portraits qui se mettent à vivre...
L'Incube de la Rose met en scène la musique et le duo amoureux d'une harpe et d'une flûte. Les Bras de Morphée voit son narrateur basculer dans le monde de la folie et du rêve, car l'art dont il est question est le morphéomorphisme qui accorde aux amantes du dieu Morphée le pouvoir de diriger les rêves. Mais ce présent a un prix et attire les magiciens avides de pouvoir...

Brian Stableford a un sens infaillible du mystère et du suspense, digne des intrigues policières les plus ingénieuses, et se réclame ici de l'influence des poètes décadents français qu'il a si bien traduits en anglais.

lisez un chapitre

Ils ont écrit...

"L'écriture de l'auteur est vraiment magnifique, poétique et on lit avec un certain plaisir ces nouvelles.. de ce recueil vraiment magnifique."
Lire ou Mourir

"Un bien bel éloge des richesses insoupçonnées tapies en chacun de nous, un univers aux couleurs rétro que l'on aurait plaisir à retrouver."
Maestro
Wagoo

Les personnages que Brian Stableford a décidé de représenter dans cet ouvrage sont très agréables. Autant Hécate, poète adepte de l'absinthe, qu'Alex, peintre jugé un peu excentrique et très énigmatique sur son passé. Ces deux là forment donc un duo étonnant qui rend les récits encore plus vivants.
Skritt

La lecture de ce recueil au parfum douceâtre et écoeurant n'est pas désagréable. Brian Stableford y installe une ambiance particulière avec un rythme faussement lent. On se délecte de la perversion de cette communauté décadente d'où se dégage une certaine poésie mais aussi de l'amitié et du respect entre ses membres. Une jolie réussite d'un auteur qui mériterait sûrement qu'on le traduise un peu plus en France... '
Jerome Vincent
ActuSF

le talent de l'auteur et son écriture raffinée créent une atmosphère prenante dans un recueil de qualité qui se lit avec plaisir.
PhenixWeb

Brian Stableford offre trois histoires, écrites dans un style impeccable, qui ont la saveur « fin de siècle » des poètes décadents français et exploitent très légèrement, et avec un art consommé, les fils du fantastique. La Muse Egarée est un ouvrage qui se distingue par la place qu'il accorde aux questions artistiques qui font de ce recueil un objet littéraire à conseiller à tout lecteur désireux de lire une SFFF différente, exigeante et de qualité.
Nicopompus

avec l'aide de