N78. Radu Dracula 4

Philippe Lemaire
Noire 78. Radu Dracula 4: Jesus, Fils de David, aie pitié de moi!
ISBN-13: 978-1-61227-448-5
212 pages

illustration Philippe Lemaire

La Princesse repoussa de ses bras frêles la lourde dalle de béton et s'extirpa hors du compartiment inoccupé du caveau. Elle épousseta son antique robe de velours pourpre avant de remettre la dalle en place et sortit de la chapelle funéraire. Un brouillard épais avait envahi le cimetière d'Highgate en ce début de nuit, lui conférant une touche fantastique qui ravit la non-morte.

Quand Radu Dracula meurt en Octobre 1476, il ne sait pas que sa vie ne fait que commencer. Le Diable lui confie une quête qui justifie sa condition de non-mort.

Dans ce quatrième Opus, Radu Dracula revient dans son pays après son séjour aux Amériques en 1494. Une nouvelle piste s'ouvre à lui, celle du gardien du Graal : Judas L'Iscariot. Mais celui-ci, lui glisse entre les mains chaque fois que Radu croit le retrouver. La confrontation aura lieu de nos jours dans le cimetière d'Highgate à Londres. Car l'arrivée de Maria a réveillé les vampires anglais. Mais Torquemada a décidé d'être présent.

Après… Prenez et buvez, ceci est mon sang, Que cette coupe s'éloigne de moi et L'un de vous me livrera !, Philippe Lemaire continue à réécrire le mythe du vampire et sa quête du Graal. Une nouvelle vision de Dracula.

lisez un chapitre

Ils ont écrit...

Bram Stoker, n’est pas du tout trahi, bien au contraire, l’ensemble de la saga respecte l’œuvre originale, tout en y faisant preuve d’indépendance, à la fois inventif et bien construit, on prend plaisir à lire cette œuvre, des passages plus sombre, d’autre plus à la Dan Brown. science-fiction-fantastique.com

L’auteur alterne entre le passé (la quête infructueuse de Radu) et le présent, notamment avec la rencontre entre Judas et Maria.
Ce récit, qui dispose d’une ambiance particulière, est toujours aussi attirant.  Mordue de vampires

C’est donc encore et toujours un succès que cette série que je vais continuer sous peu à suivre avec le tome 5. Et vu les dernières lignes lues avant de refermer celui-ci, je m’attends à un départ en fanfare qui n’est pas sans me plaire d’avance. Vivement !  Imaginarium

Le livre se lit vite et bien et le délassement est au rendez-vous. Delices & Daubes