N130. Contes de la Narcose

Faust Netschaiev
Noire 130. Contes de la Narcose
ISBN-13: 978-1-61227-916-9
252 pages - 20 euros

Illustration: Mariusz Gandzel


« L’histoire m’a prêté une identité qui n’est pas vraiment la mienne.
Je ne possède rien ; sans nom, sans âge, je suis partout et nulle part. Au creux de votre seule oreille réceptive, je vous inspire, dans un chuchotement, les rêves qui parcourent vos vies et vos nuits...
 »
 

La narcose désigne un état bien particulier. Cette ivresse s’impose à certains des plongeurs qui défient les profondeurs. Troublant sa perception et son comportement, elle diffère d’un individu à l’autre. Euphorie, angoisse, hallucination visuelle et auditive sont les effets les plus communément décrits. Une perte de contrôle que toutes les précautions ne peuvent pas conjurer.

D’une certaine façon, un auteur connaît le même destin que celui d’un plongeur. Il se jette dans une aventure qu’il sait périlleuse, où le succès n’est nullement garanti. Dans les ténèbres fictionnelles où il se jette, il tâtonne, ignorant quand le but est atteint et le retour au réel, effectif et opportun.
 

On sait peu de choses sur l’auteur qui se cache derrière le pseudonyme de Faust Netschaiev. C’est par hasard qu’on apprend qu’il serait né à Niort en 1981. Sa vie oscillerait si souvent entre fictions et réalités qu’il est impossible à localiser. Sa folie est contagieuse. Il pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Rien ne vous dit d’ailleurs que ce n’est pas vous qui avez rédigé ce texte sous un faux nom, gagné par la démence puis l’amnésie. Finalement, on ne sait rien sur lui. Au point de se demander si Faust Netschaiev a un jour existé. 


TABLE DES MATIERES: 
Préface.
Le Refus.
Hypnose - Testament du docteur Charcot 
L’Esprit frappeur
Le Faussaire.
L’Héritier
Le Copiste.
Le Jumeau.
Le Sosie. 
L’Épouvantail 
Le Messager de la Mort 
Le Nègre littéraire et ses cadavres exquis. 
Le Journal de l’Homme Automate. 
I’ll be your Jack the Ripper 
Remerciements. 
Notes.