N131. Désincarné

David Coulon
Noire 131. Désincarné
ISBN-13: 978-1-61227-951-0
224 pages - 20 euros

Illustration: Daniele Serra

Je rêve, ou je ne rêve pas, je me réveille, je suis nue, il y a du sang partout, c’est comme au début de ma vie, c’est comme à la fin de ma vie, je me souviens d’une grande jouissance, d’un grand dégoût, d’une envie de vomir et de rire et d’un peu tout à la fois, la vie, enfin la vie, pas de larme, la vie, naissance, mort, au milieu joie et dégoût mais pour une fois pas de larme, pas une seule, la viande, seule la viande et ma chair, seule ma chair et mes yeux qui se ferment et le plaisir et les cris.
 
David Coulon s’intéresse aux individus en situation de rupture pris au piège dans un univers vide de sens qui les broie. Il gratte la chair où ça fait mal et creuse sous la surface, parfois jusqu’à l’os. Dans ses romans, il pousse les codes du Thriller dans leurs derniers retranchements, flirtant allègrement avec l’horreur pure.
 
Un savant mélange que l’on retrouve dans ses textes courts, réunis dans ce recueil pour la première fois après nombre de publications en revues et anthologies depuis 2013. Entre noir existentiel et trash social, David Coulon refuse de se laisse enfermer dans des cases. Mais une chose est certaine : il n’hésite jamais à aller trop loin.
 
 
TABLE DES MATIERES 
En guise d’introduction. 
AMOUR.. 
Navidad (blues islandais). 
TRAJECTOIRES NOCTURNES. 
Banzaï 
La place du mort 
Thanatothérapie. 
Un silence de mort 
On s'aimera à Tijuana. 
Une affaire à régler.
Petites pensées métaphysiques. 
In corpore sano.
Fashion victim... 
Un jeu d'enfant 
Dans les douches sucrées des filles. 
FIN DES MONDES. 
Souvenir de la dernière guerre. 
Je n'irai jamais au Brésil 
La concordance des taons. 
La Concordance des taons – Deuxième partie. 
Chasse gardée. 
Autre chose. 
Épilogue du « Vivre Ensemble ». 
Créatures. 
Spectacle vivant 
Mirage. 
Une histoire de jeune prince.
Arctique. 
Meet me (Meat me) 
AMOUR FOU.. 
Navidad (blues de la solitude).